Pour sa 3e édition, ce prix national de littérature ado a récompensé un livre parmi les 10 livres sélectionnés.

Le prix Vendredi, qui se veut le Goncourt de la littérature destinée aux adolescents, a été attribué lundi 14 octobre à Flore Vesco, pour son roman L’Estrange Malaventure de Mirella.

Le jury a voté à l’unanimité pour ce roman d’aventure porté par une langue exceptionnelle, ressuscitant le français médiéval aux notes fleuries et gouleyantes.

Prix-Vendredi-2019.jpg

 

Parallèlement le jury a décerné deux mentions :

  • la première distingue Premier arrêt avant l’avenir, de Jo Witek qui raconte la rencontre dans le train entre Pierre, brillant bachelier qui quitte un milieu modeste pour rejoindre une prépa parisienne et Olympe, une jeune fille sans billet, qui lit les penseurs anarchistes avant de partir en mission humanitaire.
  • la seconde récompense Fraternidad, de Thibault Vermot, qui met en scène le secret d’Ed Perry, qui, tous les vendredis soir, chevauche un cheval dans les bruyères du Devon et se prend pour un mousquetaire.

Ce prix s’est donné pour objectif de « mettre en valeur la richesse et la créativité de la littérature française contemporaine pour les adolescents ».

Flore Vesco succède à Nicolas de Crécy, lauréat 2018 avec Les amours d’un fantôme en temps de guerre (Albin Michel Jeunesse) et Anne-Laure Bondoux, lauréate 2017 avec L’aube sera grandiose (Gallimard Jeunesse).

Voici les dix titres qui étaient en lice pour ce prix :

  • Ce que diraient nos pères, Pascal Ruter, éd. Didier jeunesse
  • Dans la maison, Philip Le Roy,  éd. Rageot
  • Fraternidad, Thibault Vermot, éd. Sarbacane
  • L’Estrange Malaventure de Mirella, Flore Vesco, éd. l’Ecole des loisirs
  • La bonne aventure, Fabrice Colin, éd. Talents Hauts
  • La mémoire des couleurs, Stéphane Michaka, éd. PKJ
  • Premier arrêt avant l’avenir, Jo Witek, éd. Actes Sud junior
  • River, Claire Castillon, éd. Gallimard jeunesse
  • Surf, Frédéric Boudet, éd. MeMo
  • Un si petit oiseau, Marie Pavlenko, éd. Flammarion

prix vendredi 2019